Faut-il donner des droits aux animaux ? 6 février 2019

Depuis 2015, en France, le Code civil reconnaît à l’animal le statut d’« être vivant doué de sensibilité » et l’animal n’est plus considéré comme un bien meuble. À travers le monde, de nouvelles avancées juridiques concernant le statut de l’animal sont obtenues non pas par des animaux, mais par certains hommes qui s’attaquent à leur exploitation par l’homme. Pourquoi la question animale est-elle devenue si importante à nos yeux ? Quel statut et quels droits sommes-nous vraiment prêts à leur accorder ? Êtres humains et animaux, serons-nous un jour tous égaux devant la loi ? Toutes ces questions, dont nous débattrons au cours du Café, révèlent la nécessité de repenser un rapport des hommes aux animaux non plus fondé sur l’hostilité et la méfiance, mais sur la prévention et la protection des uns et des autres.

Intervenants

  • Benoît Schneckenburger, enseignant de philosophie en classe préparatoire au Lycée Carriat de Bourg-en-Bresse, auteur de Intelligence du matérialismeApprendre à philosopher avec Épicure et Apprendre à philosopher avec l’animal.
  • Olivia Symniacos, avocate au barreau de Lyon et spécialiste du droit des animaux.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.